Maquett'Club montbrison
Association de maquettisme Loire 42
Guerre de 14/18 Dans le cadre..
deplacement figurine maquett
Retour Tous articles Galerie


Vente La Tranchée de Montbrison
13-nov. / 07:26
REF_4_5783/

1 en stock

★★★★ 4/5 (2 Avis) 22 vues

Un renseignement pour
La Tranchée de Montbrison ?

La Tranchée de Montbrison

Guerre de 14/18

Galerie > Article > Dioramas > En commun

Dans le cadre des commémorations de la guerre de 14/18 le Maquett'Club Montbrison s'est vu confier par la mairie de Montbrison la réalisation d'un diorama représentant la tranchée dite de « Montbrison » tenue par le 16e régiment d'infanterie basé caserne de Vaux à Montbrison. La tranchée se trouvait dans les environs de Douaumont.

Cette réalisation aura pour dimension 1.50 m par 1,50 m et sera au 1/24 d'après des documents fournis par le service communication de la mairie. Une quarantaine de figurines prendront place sur la scénette. Les poilus seront réalisés sur des bases de soldats prussiens Preiser entièrement modifiés

L'ensemble sera exposé en automne 2016, salle de l'orangerie lors d'une expo retraçant la période 1915/1916 de la grande guerre.

UN PEU D'HISTOIRE

Les régiments, comme les personnes, ont une généalogie. Celle du 16e est prestigieuse. Elle remonte à Henri IV. Il a été créé en 1595 et portait à l'origine le nom de son colonel, de Balagny.
En 1684, il devient le régiment de Béarn, l'un des 'sept petits vieux', les corps les plus anciens après ' les vieux régiments '. En 1776, Béarn se dédouble. Ses 2e et 4e bataillons forment Agenais.

Puis, en 1791, Agenais devient le 16e. Sous le Consulat et l'Empire, il bataille en Bavière (1800, Hohenlinden), en Autriche (1809, Wagram), en Espagne (1811, Sagonte). On le retrouve en Algérie (Zaatcha, 1849), à Sébastopol...

Le 16e s'installe en Forez en octobre 1887 : les 1er et 2e bataillons à Saint-Etienne, le 3e et le dépôt à Montbrison. Arrive la Grande Guerre. Sous les ordres du commandant Louis Hertz, le 16e est mobilisé du 2 au 6 août 1914 à Montbrison avec les classes 1911, 1912 et 1913 et les hommes de la plus jeune réserve.
Il part pour le front en train. Les premiers combats ont lieu le 20 août à Schneckenbusch avec de lourdes pertes. Une interminable tragédie commence. Durant la guerre le 16e perdra 120 officiers et 1545 soldats dont beaucoup de Montbrisonnais et de Moingtais.
Il reviendra caserne de Vaux après un défilé triomphale à Montbrison après l'armistice.

Le 16e sera dissous à la fin de 1923. (Source Forez histoire Joseph Barou)

guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18guerre de 14/18


Précédent Horde sauvage saynète au..

Retour Tous articles Galerie

Suivant La distillerie En scratch


Egalement sur acebook






laurendonbruno defourspierre jean